UNA - Maine-et-Loire Service d'aide à domicile
Nos services » Pour quel public ? » Personnes malades

Personnes malades


Les maladies chroniques et les affections de longue durée (ALD)

Aujourd’hui, 15 millions de personnes sont atteintes de maladies chroniques en France. 
Le nombre de malades chroniques a augmenté, et continuera à augmenter de façon considérable du fait de la conjonction de deux facteurs :
  • les progrès scientifiques, qui permettent de transformer les maladies autrefois mortelles en maladies chroniques, comme le diabète, l’hémophilie, la mucoviscidose, le sida
  • le vieillissement de la population.
Les maladies chroniques sont caractérisées par leur durée, par la gestion qu’elles exigent (les traitements, mais aussi les régimes, les soins complémentaires, les adaptations qu’il faut faire dans la vie quotidienne comme l’aménagement d’une maison, l’aménagement du travail, etc.) et par l’incertitude qu’elles provoquent.
Les principaux éléments à signaler sont :
  • les répercussions de la maladie sur les différents aspects de la vie de la personne malade (identité, vie de famille, vie amoureuse, travail…) ;
  • les interactions entre les différents acteurs impliqués dans la gestion de la maladie (les malades, mais aussi les familles et les professionnels auxquels on peut rajouter, selon les cas, les associations de malades, les pouvoirs publics et les firmes pharmaceutiques pour un certain nombre de maladies…) ;
  • les répercussions des changements thérapeutiques et technologiques, sous les différents aspects de la vie quotidienne déjà évoqués plus haut et sur les interactions entre les différents acteurs (nous citerons, comme exemples, l’impact des trithérapies sur le sida ou l’impact de la dialyse à domicile).
Les maladies chroniques sont pour la plupart reconnue dans la catégorie administrative des affections de longue durée (ALD), et peuvent donner lieu à l’exonération du ticket modérateur, c’est-à-dire à une prise en charge à 100 %.
 
Pour bénéficier d'une exonération du ticket modérateur au titre d'une affection de longue durée, le patient doit être reconnu atteint d'une de ces affections (affection inscrite sur la liste des ALD 30, ou affection hors liste, ou polypathologie) par le service médical de sa Caisse d'assurance maladie.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter les sites suivants :
mise à jour : 20/09/2017 - © Copyright 2009-2017 UNA Maine-et-Loire | Crédits photo : Anne-Sophie MAUFFRE © UNA
RECHERCHE
Par service
Par structure
Par commune
RECHERCHE
GEOGRAPHIQUE
ADHERENTS
Entrez vos codes
Nom utilisateur:

Mot de passe: