Auxiliaire de vie sociale

L’auxiliaire de vie sociale intervient auprès des personnes âgées en perte d’autonomie, des personnes handicapées ou des familles. Il « aide à faire » en stimulant, en accompagnant ou « fait à la place » de la personne qui se trouve dans l’incapacité provisoire ou durable d’assumer seule les tâches et les actes essentiels de la vie quotidienne.

Missions 

Compétences et qualités

Evolutions possibles 

Les auxiliaires de vie sociale peuvent suivre une formation conduisant au Diplôme d’Etat de Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale (DETISF) en bénéficiant d’allégements de formation importants. Les diplômés d’état d’auxiliaire de vie sociale bénéficient d’allégements dans la préparation du diplôme d’Etat d’Aide-Soignant.

Formation

Pour exercer ce métier, il est nécessaire d’être titulaire de l’un des diplômes suivants :
Sont dispensées de cette condition, les personnes titulaires du Diplôme d’Etat de TISF qui justifient d’une expérience professionnelle dans un emploi d’intervention à domicile d’au moins six mois.